Antonius Driessens

Réflexion

Du 22 janvier au 5 mars 2018

Quand la réflexion rend la transparence opaque.

LaGaleru joue avec notre sens de la vue et notre réflexion sur notre environnement. L’installation de l’artiste plasticien Antonius Driessens nous interpelle sur notre évolution philosophique, sociale, technique et humaine.

Notre culture est reconnaissable par l’utilisation des matériaux de construction – bois – et de communication – papier. Pourtant notre évolution urbaine nous met à distance de la nature tout en nous laissant dépendant d’elle. L’évolution technologique nous la fait percevoir sous un autre angle tout comme Réflexion nous fait percevoir autrement LaGaleru.

Réflexion est une installation qui joue avec le passant et la vue sur l’environnement.

La vitrine de LaGaleru devient un miroir conceptuel. Un miroir nous donne une image superficielle de ce qui se trouve devant le miroir. Ce principe nous met devant une situation peu profonde et notre regard cherche à trouver une profondeur dans cette image renvoyée en deux dimensions.

Pour LaGaleru la réflexion qu’on peut voir dans les vitres devient le contenu de l’intérieur de la vitrine. L’extérieur devient intérieur. L’environnement direct, c’est à dire les différents immeubles d’en sont intégrés dans LaGaleru et sont installés en tant que contour en trompe l’œil.

Ce trompe l’œil est réalisé en bois et papier de récupération, pris de préférence à Fontenay-sous-Bois (décharge, déchetterie, bennes, chantier etc.) pour un rapprochement direct avec le lieu.

Sur le bois, et aussi à l’extérieur de LaGaleru, des affiches, journaux découpés sont ajoutés pour détailler l’image “miroir”. La récupération nous montre également le cycle de construction, consommation, destruction dans la vie quotidienne et culturelle.

Le projet nous pousse à regarder les choses en profondeur en les présentant en deux dimensions, tout en représentant trois dimensions en mosaïque / trompe l’œil. Il y a un décalage entre l’extérieur qui “reflète” la rue et l’intérieur qui fait la même chose, tout en étant un “intérieur”.

Qui :

Antonius Driessens a fait des études de design à la prestigieuse Design Academy Eindhoven et à l’école des beaux-arts d’Utrecht. Embauché dès sa sortie par une agence de communication il découvre l’univers numérique et en fait son métier consacrant tout son temps libre à la création artistique. Un jour l’envie de créer, de partager les créations, de vivre de sa passion initiale devient plus fort que tout et il décide de se lancer dans l’aventure d’une vie d’artiste.
Le bois l’inspire, lui parle. Il choisit de se rapprocher de la nature Il se crée entre la matière et lui une osmose parfaite. En voyant du bois carbonisé il a l’idée de l’associer au bois naturel, au bois flotté. L’association des différents tons de gris avec le bois brûlé est une révélation. Il est le premier à créer des tableaux-sculptures en incluant le bois brûlé.

www.antoniusdriessens.com